Accueil > VAE > VAE - salarié en CDD

La Validation des Acquis de l’Expérience

Vous êtes salarié(e) en CDD ou demandeur d'emploi à l'issue d'un Contrat à Durée Déterminée


illustration VAE

Les conditions d'accés


Vous devez avoir exercé pendant trois années une activité salariée, non salariée ou bénévole en rapport direct avec la finalité du diplôme, titre ou certificat visé, quels que soient votre âge, votre niveau d'études, au moment de la demande.

Justifier de 24 mois d'activité professionnelle dans les 5 dernières années, dont 4 mois, consécutifs ou non, en CDD dans les 12 derniers mois.
Et avoir accompli votre dernier CDD dans un établissement privé relevant du Fongecif.


La VAE doit débuter dans les 12 mois qui suivent la fin du CDD ayant ouvert le droit. Le Fongecif compétent est celui dont relève l'entreprise où vous avez réalisé votre dernier CDD.

Pour connaître les coordonnées des FONGECIF régionaux cliquez sur le lien suivant : À qui s’adresser?

Important : On peut comptabiliser dans les 24 mois d'activité professionnelle: les périodes d'intérim, les contrats de formation en alternance et contrats aidés, etc.

Attention : Certains contrats en CDD sont exclus du calcul des quatre mois exigés : contrats d’orientation, de qualification, d’adaptation, d’apprentissage, emploi-solidarité, contrats conclus au cours des cursus scolaires ou universitaires, CDD se poursuivant par un CDI, etc.

Quelles sont les
Certifications concernées ?

Seuls peuvent être obtenus par la VAE les diplômes ou certifications inscrits au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP), consultable sur le site de la Commission nationale de la certification professionnelle http://www.cncp.gouv.fr/index.php?page=23

On peut faire valider ses acquis notamment pour obtenir les diplômes suivants :
  • Éducation Nationale : l’ensemble des diplômes technologiques et professionnels de niveau 5 à 3 .
  • Enseignement supérieur : les diplômes ou titres nationaux de l’enseignement supérieur
    (DEUG, Licence, Master 1, Master 2…).
  • Enseignement agricole : les diplômes technologiques et professionnels de niveau 5 à 3.
  • Ministère du travail (afpa...) : certains titres professionnels de niveau 5 à 3 .
  • Ministère de la Jeunesse et des Sports : Brevet d'éducateur sportif...
  • Sanitaire et social : Diplôme d'Aide-Soignant...
  • Chambres consulaires (Chambre de Commerce, Chambre des Métiers...)
  • Etc.


Haut de page

Les étapes d'une VAE




  • Étape 1 :
    Vérification de la recevabilité de la demande par le service du ministère ou de la chambre consulaire.
  • Étape 2 :
    Accompagnement spécifique par l’organisme valideur pour constituer le dossier de VAE.
  • Étape 3 :
    Réunion du jury (comprend obligatoirement des professionnels) avec un entretien individuel.
  • Étape 4 :
    Validation totale : obtention du diplôme
    Validation partielle : le jury précise alors la nature des compétences et
    aptitudes restant à acquérir.
    Le candidat dispose de 5 ans pour faire valider la ou les partie(s) manquante(s).


Haut de page

 

Constituer un dossier de financement

Le Fongecif peut prendre en charge les frais liés à un accompagnement dispensé en général par le service qui délivre la validation. Il comporte des rendez-vous individuels avec le conseiller VAE et des phases de travail personnel. La prise en charge du congé Validation des Acquis de l’Expérience ne peut excéder 24 heures.

Pendant ou hors du temps de travail
Si vous souhaitez réaliser votre VAE pendant votre CDD,
  • sur le temps de travail
    Vous devez faire une demande d'autorisation d'absence à votre employeur, par écrit, en précisant les dates de début et de fin ainsi que la durée.
  • hors du temps de travail
    Vous n'êtes pas tenu d'en informer votre employeur.

En cas d'acceptation de la part de l'employeur, le Fongecif peut prendre en charge l'absence au poste de travail.
Si vous réalisez votre VAE à l'issue d'un CDD, vous n'avez pas d'autorisation d'absence à demander.

L'employeur peut-il refuser le congé VAE?
Votre employeur dispose d'un délai de 30 jours pour vous répondre. Il ne peut refuser mais il peut reporter le congé de 6 mois maximum (à compter de la date de début de la prestation) en invoquant des raisons motivant le report.

Haut de page

À qui s'adresser?

Le Fongecif compétent est celui dont relève l'entreprise où vous avez effectué votre dernier CDD. Pour connaître les coordonnées des Fongecif régionaux cliquez sur le lien suivant: À qui s’adresser?

Haut de page